Développement personnel ou spiritualité ?

Élan mondial d'ouverture de conscience

Nous assistons aujourd’hui à un formidable élan mondial d’ouverture de conscience.
Que ce soit au niveau de la conscience individuelle que collective et planétaire.

Certains parlent de l’ère du Verseau, d’élévation du taux vibratoire de la planète qui, telle une lame de fond, entraîne des changements en profondeur pour tout le monde qu’on le veuille ou non.
On peut également tout simplement parler d’évolution de nos modes de vie et de pensées, comme cela s’est toujours fait.

Pour autant, il semble que l’on soit face à un mouvement  de plus en plus rapide d’année en année et c’est très perturbant pour la majorité.
Nous avons besoin de nous adapter, trouver de nouvelles solutions, explorer peut être des domaines inconnus jusqu’alors et accepter de changer nos habitudes.
Mais comment faire et à qui faire confiance ?

conscience planetaire

Il n’est pas facile, par exemple, de faire la part des choses entre toutes les pratiques de santé alternatives qui poussent comme des champignons, les soins énergétiques divers et variés ainsi que toutes les méthodes  de développement personnel.
C’est encore moins évident de faire confiance aux courants et pratiques spirituels qui émergent un peu partout sur la planète.

Parmi toutes ces méthodes, pratiques, écoles, enseignements etc…Certains sont bien acceptés à présent et deviennent monnaie courante.
Côté santé, un très grand nombre parmi vous a recours à l’ostéopathie, l’acupuncture, la médecine chinoise, la naturopathie, la sophrologie,  le yoga, le qi qong …
En ce qui concerne la sphère psychique, on fait de plus en plus appel aux psychothérapeutes, à l’hypnose, à la kinésiologie, à l’EFT, à la P.N.L, aux stages de développement personnel , et ce, même en entreprise où cela va prendre la forme de coaching.

La tendance est, à présent, d’introduire aussi dans sa vie la méditation .
On a pris bien soin de défaire cette pratique de son côté religieux en la présentant comme un outil de mieux être psychologique.
Il s’agit pourtant bel et bien d’une pratique spirituelle et vous allez comprendre pourquoi plus bas.
On peut aussi parler du Reiki, méthode japonaise de soin énergétique, qui est incorporé dans le protocole de soins dans certains hôpitaux, pour le plus grand bénéfice des patients.

Dans toutes ces pratiques, la frontière entre le monde matériel composé du physique et du psychologique et le monde spirituel est floue.
Pour autant qu’il existe une possible frontière d’ailleurs puisqu’il s’agit d’une frontière instaurée par l’homme qui a peur de ce qu’il ne contrôle pas.
Et qui dit contrôle, dit mental, dit ego… Le mot est lâché !

Le développement personnel et l’ego

Voilà effectivement ce qui permet de distinguer les pratiques de développement personnel des pratiques spirituelles. Le contrôle par l’ego.
Cela a son importance puisque, bien que ces pratiques soient complémentaires pour notre bien- être,  leur finalité n’est pas la même et ne pas en être conscient, risque de provoquer des malentendus, des illusions et des désillusions.

Je rappelle par contre que l’ego n’est pas un terme péjoratif comme beaucoup le pensent (voir mon article à ce sujet : l’ego n’est pas ce que vous croyez).
C’est même lui qui nous permet l’incarnation, la survie et les expériences de vie.

Le développement personnel comme son nom l’indique s’adresse à notre personnalité.
Nous sommes dans le domaine du psychisme de la personne.
Dans le monde matériel, le monde de l’avoir et du faire, du mental et de l’émotionnel.
Le monde du développement de l’ego.

developpement personnel

Nous apprenons à nous connaitre, sous toutes nos facettes,  avec les différents personnages que nous avons construits au fil du temps pour nous adapter.
Les rôles et « les masques » que nous portons suivant les diverses situations.
Par exemple : Celui de la fille, de la sœur, de la mère, de l’épouse, de la collègue, de la voisine etc…
Nous découvrons notre système de croyances, en particulier les croyances limitantes qui nous empoisonnent la vie.
Nous rentrons en contact avec nos peurs, nos sources de culpabilité, tout en reconnaissant et en acceptant nos désirs, nos besoins, nos limites.
En résumé, nous entrons de manière consciente et voulue, en relation avec notre manière unique de vivre en tant qu’humain.
C’est primordial pour enfin choisir sa vie plutôt que la subir.
Développer la confiance en soi et prendre l’entière responsabilité de notre quotidien.
Vivre plutôt que de survivre..

La spiritualité

La spiritualité, comme je l’ai déjà dit dans d’autres messages est à différencier de la religion.
L’amalgame est encore fait et la peur et le rejet de pratiques spirituelles viennent  de là.

La spiritualité concerne l’Etre, en profondeur.
L’essence même de « la personne », dégagée de tous les masques portés par la personnalité (synonyme d’ego).
Si on regarde l’étymologie du mot « spiritualité », on va trouver « spiritus » qui est « le principe de vie » ou encore « le souffle créateur, inspiration divine ».
Certains parlent d’Esprit, avec un E majuscule, à ne pas confondre avec l’esprit employé comme synonyme de mental dans le langage courant.

cheminement personnel

Avoir une pratique spirituelle correspond à notre capacité à nous relier à cet Essence, à la Source de vie, inaltérable en nous.
Cela se fait en permanence.
Il ne peut en être autrement ! mais c’est le plus souvent inconscient.
Nous pouvons donc le faire de manière plus consciente et volontaire.

Nous acceptons alors de nous détacher de notre « petit moi » pour contacter cette partie de nous qui est plus grande, plus large, sans limites. Simplement, sans attentes particulières de notre part.
En contact avec le monde vibratoire et les intuitions.
En lien avec notre intériorité, nous re-découvrons que nous sommes des êtres totalement responsables, capables d’amour inconditionnel et de non jugement.
Conscients de la perfection de notre monde à chaque instant !!

L’ego perd ici sa place de chef et n’est plus que serviteur, d’où son mécontentement et sa résistance !
Dans le processus d’ouverture de conscience et d’ouverture du cœur qui se met en place,  le pouvoir n’est plus entre ses mains et il perd le contrôle !!
Il est possible d’ailleurs que cela le fasse paniquer et qu’il tente de vous faire rebrousser chemin à tous prix.

Apprendre à se connaître et ouvrir les portes de tous les possibles

C’est pourquoi  le développement personnel est une bonne première étape  dans ce processus d’évolution.
Il est important de retrouver sa propre valeur et la confiance en soi et en la vie pour, un jour, accepter de lâcher prise sur le contrôle permanent que l’on exerce sur toute chose.
Et s’ouvrir à plus grand que soi.

Le développement personnel fait partie intégrante du chemin et est une belle étape.
Nombreux sont ceux qui en restent là d’ailleurs et c’est tout à fait leur droit.
Par contre j’entends souvent ces mêmes personnes se sentir bloquées et tourner en rond sans comprendre. Elles ont pourtant tout fait pour se connaitre et se transformer et ont souvent réussi de belles choses mais voilà …elles ne sont toujours pas satisfaites et heureuses.

Je constate effectivement que la connaissance de soi et le développement personnel apportent de belles satisfactions mais a ses limites.
Je l’ai moi-même vécu et le vit encore.
J’ai alors trouvé en la spiritualité de nombreuses réponses à mes questions et plus globalement un  sens à ma démarche.
Autre point qui, pour moi, justifie à lui seul la spiritualité dans ma vie : le retour de la magie et le ré enchantement du monde que je perçois.
Personnellement, cela me permet régulièrement de retrouver l’émerveillement de l’enfant en moi.

Certes, à côté de pratiques  tolérées  et acceptées, en existent d’autres qui sont rejetées ou ignorées par ce que jugées « folkloriques », ésotériques, rocambolesques, irréfléchies et même dangereuses et sectaires entraînant le doute, la méfiance et la peur.
Et c’est à chacun de faire le tri.
Pour autant, si on accepte de se pencher un peu plus sur le sujet de la spiritualité et de tester par soi-même tout en restant vigilant, on découvre une source de transformation, d’ouverture, de bien-être durable pouvant aller jusqu’à nous aider à guérir en profondeur.

transformation personnelle

 

Vous l’aurez compris, pour moi, les deux types de pratiques sont indispensables pour accompagner notre propre évolution tout en donnant du sens à notre vie.
Vouloir, d’ailleurs, expliquer les différences, pratiquer l’une sans l’autre ou même penser le faire, est illusoire puisque comme nous l’enseigne la physique quantique, tout est dans tout, relié et imbriqué, tout est vibratoire et informations .
Je viens donc  juste de faire plaisir à mon mental et au votre !

Comme, finalement, il semblerait que nous soyons plus des êtres spirituels en train de faire une expérience humaine plutôt que l’inverse, je laisse à chacun le soin de faire son propre apprentissage, au rythme qui est le sien.
Et n’ayez crainte, tout est toujours juste.
Ne fermez cependant pas trop vite la porte aux nouvelles expériences qui pourraient se présenter à vous, vous pourriez bien être surpris par ce que vous allez découvrir.
Et ce, bien au-delà de votre attente de départ.

Laisser un commentaire

Fermer le menu